Circuit Pérou

12 jours – 10 nuits
Entrée et sortie Lima

Cliquez sur un jour du circuit pour obtenir les détails du voyage.

JOUR 1 : PARIS / LIMA
Décollage à destination de Lima.
Accueil à l’aéroport international de Lima.
Transfert privatif en compagnie de votre guide francophone.
Installation à l’hôtel.
Dîner libre. Nuit à l´hôtel.
JOUR 2: LIMA / PARACAS: ÎLES BALLESTAS / ICA: BODEGA / NAZCA (ENV 460KM – ENV 6H)
Petit-déjeuner à l´hôtel.

Très tôt le matin (vers 3h30), départ en bus privé vers Paracas (environ 4h de route) et l´embarcadère d´El Chaco pour effectuer l´excursion aux îles Ballestas: parcours en bateau passant par le port de Salaverry puis le fameux chandelier gravé dans le sable de la falaise d´une petite île puis arrivée aux îles Ballestas (“Arbalètes” en raison des multiples arcs qui les composent) pour admirer la quantité et le volume parfois impressionnant des otaries et autres variétés de la faune (pingouins de Humboldt, araignées de mer, oiseaux piqueurs, cormorans noirs et à cou blanc, mouettes péruviennes…) présents sur les îles (excursion d’environ 2h00).

Retour au port et transfert à Ica (environ 1h de route – 70km).

OPTIONNEL: Promenade en buggy dans le désert d´Ica (environ 1h30 incluant 30mn de sand-board).

Noter : Cette option ne se confirmera que si au moins la moitié du groupe la sollicite avant le départ.

Arrivée à Ica et visite de la “bodega“ (cave) artisanale d´”El Catador”: explication du processus de production du vin, du Pisco et de la “cachina” (alcool local).

Déjeuner sur place.

Dans l´après-midi, départ vers Nazca (environ 3h de route – 142km).

Arrivée à Nazca et installation à l’hôtel.
Dîner au restaurant.

OPTIONNEL: En soirée, séance de planétarium à l’hôtel Nazca Lines, présentant une des théories explicatives des géoglyphes de Nazca, celle les reliant aux astres (théorie développée par María Reiche, mathématicienne et astronome allemande ayant passé toute la fin de sa vie à Nazca). Si cela devait vous intéresser, une séance d´observation des étoiles au télescope pourrait être organisée pour vous par la suite.

Nuit à l’hôtel.

JOUR 3: NAZCA: SURVOL DES LIGNES / AREQUIPA (ENV 560KM – ENV 9H)
Petit-déjeuner à l’hôtel.

En option : Survol des lignes de Nazca. Tôt le matin, transfert vers Nazca pour survoler les impressionnantes et énigmatiques lignes de Nazca dont on ignore aujourd’hui encore le sens ou l’utilisation: ses figures les plus connues sont l’astronaute, l’araignée, le colibri, les mains, le singe, l’arbre, le condor…

NOTER : l’heure du survol est soumis aux impératifs de la météo et à la quantité de personnes devant voler ce jour, aussi la patience et la flexibilité sont ici de mise, tout particulièrement entre juin et septembre, saison la plus froide sur la côte où il y a fréquemment du brouillard jusque tard dans la matinée. Selon les conditions météorologiques il est possible que le survol des Lignes de Nazca se réalise la veille (J2).

Déjeuner dans un restaurant local ou en chemin entre Nazca et Arequipa (selon l´horaire de fin des survols).

Route vers Arequipa (durée: environ 11h incluant les arrêts – 565km).

Diner ou panier repas en chemin.

Arrivée à Arequipa dans la soirée et installation à l´hôtel.

Arequipa, située entre mer et montagne, se trouve à 2360m d’altitude, au pied d’une chaîne de volcans qui avoisinent les 6000m. Cette ville est une oasis dans un environnement désertique. C’est la 2ème ville du pays par sa population, et la capitale économique du sud. Ses maisons sont bâties en sillar, une pierre volcanique poreuse, légère et blanche, ce qui (entre autres) lui vaut son surnom de «ville Blanche ».

Nuit à l´hôtel.

JOUR 4 : AREQUIPA: VISITE DE LA VILLE
Petit-déjeuner à l’hôtel.

Le matin, visite de la ville : mirador de la vallée de Chilina, quartier de San Lázaro, Yanahuara (église et mirador), Cathédrale (musée non inclus), chapelle de San Ignacio, et du couvent de Santa Catalina.

Arequipa est sans conteste l’une des plus séduisantes villes du Pérou colonial, et qui a su conserver son patrimoine (elle a récemment été classée par l´UNESCO Patrimoine Mondial de l´Humanité). La ville fut fondée en 1540 par Garcí Manuel de Carbajal. Son monastère de Santa Catalina est une véritable petite ville au cœur de la ville, avec ses ruelles bordées de maisonnettes colorées d’ocre, de bleu, de blanc, ses places et ses fontaines, un décor qui rappelle la lointaine Andalousie. Il fut fondé sous Philippe II, en 1579, mais subit les nombreux séismes qui frappèrent la ville. C’est un lieu de calme et de sérénité, en plein cœur de la ville.

Déjeuner dans un restaurant local.

Après-midi libre pour profiter des beautés et bontés climatiques de cette ville à l´éternel soleil.

Dîner dans un restaurant local (spectacle avec show folklorique garanti à partir de 20 pax confirmés).

Nuit à l’hôtel.

JOUR 5 : AREQUIPA / PUNO : VISITE DE LA NECROPOLE DE SILLUSTANI (ENV 300KM – ENV 4H30)
Petit-déjeuner à l´hôtel.

Dans la matinée, départ en direction de Puno : environ 7h de transfert (incluant une pause déjeuner et visites en chemin) par une très bonne route goudronnée traversant les merveilleux paysages des Andes et montant vers l´altiplano.

A 3819m d´altitude, dans le Sud-Est péruvien, se trouve, l’altiplano, la plate-forme territoriale la plus haute d’Amérique Méridionale. Son extension, de plus de 200.000 km2 couvre aussi une partie des territoires de la Bolivie, du Chili et de l’Argentine. Au milieu de cet immense plateau appelé la “Région Transparente du Nouveau Monde” à cause de son atmosphère lumineuse, s’étend le Lac Titicaca, centre de cultures et de vie, où les peuples Quechua et Aymara ont construit leur propre monde. Les territoires qui forment le département de Puno, constituent une région géographique différente de celle de la Sierra: ce sont de hauts plateaux qui n´ont pas de vallées abruptes ou escarpées. Les vastes prairies au milieu desquelles coulent les fleuves tributaires de ce Lac millénaire, forment un réseau hydrographique autonome. Sur ce scénario d’inusuelles particularités humaines et culturelles, existent des vestiges archéologiques et des sites d’une magie singulière.

Déjeuner dans un restaurant local.

Entre Juliaca et Puno, déviation pour effectuer la visite de la nécropole de Sillustani.

Sillustani est une péninsule rocheuse au milieu de la lagune enchantée d’Umayo. Il s´agit d´un complexe archéologique pré-inca et inca célèbre pour ses merveilleuses constructions funéraires de pierre appelées « ayawasis » ou « chullpas », où les Kollas enterraient leurs souverains, constituant par la même occasion un sanctuaire à la fertilité de par sa situation dans un site magico -religieux, au milieu d´un superbe paysage objet de mille et une légendes. Pour certains, il s´agit là d´un lieu idéal pour la méditation et le silence.

En fin d’après-midi, arrivée à Puno et installation à l´hôtel.

Dîner dans un restaurant local ou à l´hôtel.
Nuit à l´hôtel.

JOUR 6: PUNO: LAC TITIKAKA: VISITE DES ILES UROS ET TAQUILE
Petit-déjeuner à l’hôtel.

Transfert au port de Puno.
Excursion toute la journée sur le Lac Titikaka.

Le Lac Titikaka « le lac navigable le plus haut du monde (3809m) », constitue le berceau mythique de l’Empire du Tahuantinsuyo. Selon la légende originelle de la culture inca, le premier Inca, Manco Cápac et son épouse Mama Ocllo, émergèrent du lac Titicaca envoyés par leur père, le Dieu Soleil, pour fonder l’Empire ou Tahuantinsuyo.

Visite des îles flottantes des Uros et de Taquile.

Les Uros sont une communauté indienne qui a conservé bon nombre de traditions, notamment l’entretien de ses plateformes flottantes artificielles construites avec des joncs tressés du Lac où ils vivent. Ils se déplacent dans les célèbres balsas de totora, ces barques en roseaux liés en fuseaux et propulsés à la voile ou à rame.

L’île de Taquile: située à 30 km de Puno (environ 3h00 de bateau depuis le quai de Puno), il s’agit d’une île de grande valeur culturelle dont les 1.500 habitants conservent leurs anciennes traditions et activités, auxquelles ils ont intégré, depuis une vingtaine d’année, le tourisme. Il convient de souligner la qualité des tissages qu´ils élaborent.

Déjeuner sur Taquile.

En milieu d’après-midi, retour à Puno et transfert à l’hôtel.

Dîner dans un restaurant local ou à l’hôtel.
Nuit à l´hôtel.

JOUR 7: PUNO / CUSCO: VISITES EN CHEMIN (ENV 420KM – ENV 6H)
Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ vers Cusco en véhicule privé: environ 10h de route (incluant pause déjeuner et visites en chemin) passant par l’Altiplano et incluant différents arrêts sur les sites d´intérêt touristique du chemin: Pukara célèbre pour ses céramistes, Raqchi et son fameux temple au Dieu Wiracocha, Andahuaylillas et sa “chapelle Sixtine de l´Amérique Latine”.

Pukara (à 106km au Nord de Puno) est le centre cérémonial le plus important des Hauts-Plateaux Andins. Sa construction est antérieure à celle de Tiwanacu et se caractérise par une série de plates-formes échelonnées ressemblant à une pyramide, appelée Kalasaya, dont la partie supérieure est un centre religieux. On peut également y apprécier des sculptures sur pierre, représentant de curieux personnages montrant une civilisation guerrière. C’est là que furent découverts les premiers vestiges de la culture andine dans l’Altiplano.

La Raya (à 209km au Nord de Puno) est le point le plus haut du voyage à 4335msnm. On peut y apprécier de beaux paysages et des glaciers, ainsi que de nombreux lamas et vigognes. C’est également le point d’union géographique entre 2 cultures : Quechua et Aymara. On observera la différence entre la zone Quechua avec de nombreuses rivières et vallées, et la zone de l’Altiplano beaucoup plus sèche et désertique.

Déjeuner en chemin.

Raqchi (à 121km de Cusco) est également connu sous le nom du « Temple du Dieu Wiracocha ». Ce temple Inca possède des dimensions monumentales : 100m de long, 28m de large et 14m de hauteur. Il est divisé en 2 parties, et dans chacune, nous pouvons apprécier les bases de 11 colonnes gigantesques construites en pierres parfaitement taillées et surmontées d’adobes. On peut aussi voir, entre autre, les « qolqas » ou dépôts de grains, les secteurs militaires et religieux, des murailles ainsi que les bains des Incas.

L’église d’Andahuaylillas, appelée aussi la « Chapelle Sixtine des Andes » pour sa décoration, est un clair exemple de l’art populaire religieux des Andes qui surprend par sa beauté. Véritable joyau de l’architecture baroque métisse qui s’est développée à Cusco, la nef est amplement décorée, et son magnifique plafond est recouvert de dorures.

Arrivée à Cusco et transfert à l’hôtel.
Dîner à l’hôtel ou dans un restaurant local. Nuit à l´hôtel.

JOUR 8: CUSCO / VALLEE SACREE : MARCHE DE PISAQ, SALINES DE MARAS (SAISON SECHE) OU RUIINES DE PISAQ (SAISON DES PLUIES), FORTERESSE D’OLLANTAYTAMBO (ENV 100KM – ENV 2H)
Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ en véhicule privé vers la Vallée Sacrée des Incas.

Arrivée à Pisaq et visite du marché local.

Continuation vers Urubamba et visite panoramique des salines de Maras.

Le village de Maras était à l’époque de la colonie habité par les riches propriétaires des terres environnantes ayant bâti leur fortune sur le monopole de l´exploitation des salines concédé par l´administration coloniale.
L´utilisation croissante du sel de mer, meilleur marché et iodé, leur fit perdre le monopole de la production de ce produit indispensable. Ils abandonnèrent alors le village désormais devenu fantôme et dont les vestiges de maisons coloniales témoignent aujourd´hui de sa splendeur passée.
La première impression, à la découverte des salines qui s’étalent à flanc de montagne sur une “quebrada” (petite vallée très encaissée) qui s’ouvre sur la vallée sacrée, est d’incrédulité: des centaines de petits bassins superposés sur une hauteur de plusieurs centaines de mètres, brillant comme neige au soleil et autour desquels s´activent inlassablement des dizaines d´hommes-fourmis…
A Maras le sel est extrait selon des techniques millénaires depuis le temps des Incas: l’eau chaude et salée qui jaillit naturellement de la source principale situé sur le haut des salines, est canalisée vers les bassins-réservoirs constitués du sel endurci par le temps. On laisse alors le l´eau s’évaporer naturellement et ne laissant à découvert que le sel solidifié, extrait manuellement.

NB : Entre décembre et mars (saison des pluies) la visite de Maras sera remplacée par la visite du site archéologique de Pisaq.

Retour à Urubamba et déjeuner dans un restaurant local.

En milieu d´après-midi, visite du village inka et de la forteresse d’Ollantaytambo.

Situé à 77 km de Cusco, le village inka d’Ollantaytambo se dresse, fier et unique, sur de véritables ciments inkas: La distribution des maisons et des canaux qui fournissent l’eau des glaciers au village, est restée inchangée, malgré la présence des espagnols dans la zone. Comme une sorte de dieu protecteur, la forteresse embrasse le village.
Ce site archéologique, possède plusieurs parties clairement distinguées:
– Les terrasses, servant à transporter l’eau des hauteurs sans éroder les sols.
– Les greniers: utilisés comme dépôts de céréales ou de fruits et légumes desséchés.
– Les places: la plus importante étant Mañay Raqay ou K’uichiPunku (Porte de l’Arc-en-ciel), de forme rectangulaire avec une grande porte en pierre.
– La Maison Royale: abritant les templets, les demeures des nobles et l’observatoire astronomique. Il s´agissait du centre de gravité du site.
– L’enceinte aux 10 niches: un de ses murs, de 20m de long, est uniquement formé de deux blocs de pierre cyclopéens.
– Le Temple du Soleil: probablement inachevé à cause de l’arrivée des conquérants espagnols, ce temple est réellement impressionnant, car construit de monolithes en granit rose unis entre eux par des rubans de pierre. Ses murs sont légèrement inclinés. Ce complexe, d’une richesse unique par sa diversité architecturale, offre au visiteur la possibilité d’apprécier les différents styles et qualités du travail de la pierre des époques pré-inka et inka.

Dîner et nuit à l’hôtel.

JOUR 9: VALLEE SACREE / MACHU PICCHU / VALLEE SACREE / CUSCO (ENV 70KM + TRAIN – ENV 4H)
Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ en train en direction de Machu Picchu.

Arrivée à Aguas Calientes et ascension à la citadelle de Machu Picchu en navette touristique.

Située dans la forêt amazonienne haute (2.400 m), à 112 km de Cusco, la citadelle de pierre de Machu Picchu constitue le monument emblématique du Pérou, et, au-delà, de toute l’Amérique du Sud. Découvert en 1911 par l’archéologue Hiram Bingham, il s’agit effectivement de l’un des ensembles monumentaux les plus imposants et impressionnants de la planète, avec justice reconnu par l’UNESCO patrimoine culturel de l’humanité.
Construite au plus haut des montagnes de cette zone (machu picchu signifie, entre autres, « montagne ancienne » en quechua), dominant et contrôlant la vallée de l’Urubamba, elle constitua un centre productif, administratif, religieux et militaire et l’expression la plus achevée de la perfection de l’architecture inca.

Déjeuner dans un restaurant local.

Dans l´après-midi, départ de la gare d’Aguas Calientes en direction de la vallée sacrée. Transfert final vers Cusco en véhicule privé.

Cusco, ce n’est pas seulement la capitale de l’Empire Inca, le Tahuantinsuyo, le nombril du monde. C’est aussi la capitale archéologique de l’Amérique, le cœur de la Vallée Sacrée des Incas, une cité qui offre une quantité incroyable de trésors aux touristes venus du monde entier. D’ailleurs, Cusco ou bien Qosqo dans la langue quechua, a été classée Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO. Tout y est merveilleux, car la ville renferme toute l’histoire du Pérou légendaire, depuis sa fondation jusqu’à sa colonisation par les conquistadors espagnols.

Dîner à l´hôtel ou dans un restaurant local.
Nuit à l’hôtel.

JOUR 10: CUSCO: VISITE DE LA VILLE ET DES 4 RUINES ENVIRONNANTES
Petit-déjeuner à l´hôtel.

Le matin, visite de la ville: La Place d’Armes, le Temple du Soleil ou Qorikancha et des 4 Ruines aux alentours de Cusco: Saqsayhuaman, Q’enqo, PukaPukara et Tambomachay.

Le Temple du Soleil ou QoriKancha (Jardin d’Or) fût construit par les Inkas et partiellement détruit par les espagnols pendant les premières années de la conquête. On peut encore apprécier quelques murs et salles qui prouvent le degré de perfection des techniques de construction inkas (Inka Impérial). L´on dit aussi que le jardin de ce Temple possédait des sculptures d’arbes, d’animaux et de fleurs en or, ce qui expliquerait son nom quechua.
D´épaisses plaques en or recouvraient la partie supérieure des murs du Temple du Soleil qui abritait aussi un énorme bouclier en or massif, supporté par une voûte de pierre dans l’Autel principal de ce centre cérémoniel. Aucun de ces trésors n’a été récupéré, on dit que les espagnols fondirent ces reliques pour envoyer l’or au roi d’Espagne.

Sacsayhuamán (“le lieu où repose le puma” en quéchua).
Forteresse située à 2km de la ville de Cusco: elle se compose de 3 plateformes superposées ayant une moyenne de 360 m de long. Elles communiquent par le biais d’escaliers et portes d’accès en pierre (l’une de 9 m de haut et 5 de large). Ce complexe monumental est considéré avec la ville de Cusco comme la première des 7 nouvelles merveilles du monde.
Parfait exemple du degré de maîtrise de la construction par les Incas, les énormes blocs de pierre qui la forment ont été assemblés de façon parfaite sans usage aucun de ciment ou mastic et peuvent peser jusqu’à 125 tonnes.
Initié sous l’Inca Pachacutec, sa construction a nécessité plus de 70 ans à environ 20.000 personnes. Son esplanade principale est le scénario, tous les 24 juin, de l' »Inti Raymi » ou fête du soleil que les Incas célébraient le jour du solstice d’hiver.
Certaines interprétations présentent aussi ce site comme un temple au dieu de l´Eclair, élément important de la cosmovision inca car annonciateur de la saison des pluies. Différents éléments sous-tendent cette théorie mais l´argumentation repose ici en bonne partie sur la forme générale du complexe, pouvant effectivement s´apparenter à un éclair.
Q´enqo (“labyrinthe”ou “zigzag” en quéchua)
Situé à 3km de Cusco, l’on pense que ce fut un lieu d’adoration à la mère terre (« Pacha mama »). Elle se compose d’un énorme bloc de pierre de 5.90 m de haut ayant l’apparence d’un puma, outre des couloirs, canaux et escaliers portant des gravures représentant cet animal.

Sous cette pierre, un labyrinthe de tunnels creusés dans le sol débouche sur une grande chambre souterraine abritant un autel de pierre.
PukaPukara (« rouge tourelle » en quéchua)
Centre administratif et militaire (poste de contrôle sur le chemin de l’Inca) situé à 6 km de la ville, en un lieu stratégique sur le chemin de l’Antisuyo (province amazonienne des Incas). Il est formé de plateformes, escaliers, couloirs et tourelles. Il servait de lieu de repos et de relais pour les hommes-courriers (“chaskis”) de l´Empire.
Tambomachay
A 7 km de la ville et 3.600 m d´altitude, Tambomachay est connu comme “le bain de l’Inca” et considéré comme un lieu de culte à l’eau où s´exprime à nouveau le haut degré de maîtrise inca de l’ingénierie hydraulique.

Retour à Cusco.
Déjeuner dans un restaurant local.

Après-midi libre pour découvrir la ville à votre rythme et effectuer vos derniers achats…

Dîner buffet spectacle dans un restaurant local.
Nuit à l´hôtel.

JOUR 11: CUSCO  LIMA : VISITE DE LA VILLE COLONIALE ET MODERNE / AEROPORT
Petit-déjeuner à l´hôtel.

Le matin, transfert à l’aéroport de Cusco pour prendre le vol de retour vers Lima.
Transfert pour effectuer la visite du centre de la ville de Lima.

Lima, surnommée « La Ville des Rois » par son fondateur, le conquistador espagnol Francisco Pizarro, a été jusqu’au milieu du 18ème siècle la capitale et la ville la plus importante des territoires sous domination espagnole en Amérique du Sud. Son Centre Historique, classé en 1991 Patrimoine Mondial par l ‘UNESCO abrite des monuments qui sont des créations communes d’artisans locaux et de maîtres du Vieux Continent.

Visite de la Cathédrale de Lima, construite au 17ème siècle, l’un des plus beaux exemples du baroque colonial à l’échelle continentale. Elle contient le mausolée du conquistador Francisco Pizarro.
L’ensemble architectonique de San Francisco de Lima, c’est le joyau le plus imposant de l’architecture coloniale de Lima, étant le complexe artistique le plus beau du centre historique de la Ville des Rois.
Retour en passant par les quartiers résidentiels de Miraflores et San Isidro…

Déjeuner buffet (spécialité poissons et fruits de mer) dans un restaurant local avec vue sur l’Océan Pacifique.

Puis transfert à l´aéroport pour prendre votre vol international de retour.
Enregistrement des bagages et embarquement des passagers. Dîner et nuit à bord.

JOUR 12: PARIS
Petit déjeuner à bord. Arrivée à Paris dans la journée.

 

Demande d’informations ou de réservation

 

Photos non contractuelles.